Encounter

E / Sylvain Baumann and Florine Leoni’s proposal Encounter stems from a situation in which they found themselves in an underground cafeteria in an Ottawa shopping centre. From this place comes discomfort and monotony, which we face daily, to the point that we no longer see them. Sports training room, waiting room, large schematically divided office spaces, public traffic areas, etc. Sylvain Baumann and Florine Leoni use these spaces, which are intended to organize their users, to question the nature of the human model that was taken into consideration when these places were created. Their work takes up the space made available to its limit by making human postures extremely precarious. They thus reflect on the limits of the compatibility of man and the environment that he himself has created (or organised). Their work does not attempt to reproduce a particular place, but on the contrary, a synthesis of these different spaces, through which a critique of the physical and virtual structures that impose themselves on man as behavioural guides is proposed. (excerpt from the press release)

F / La proposition Encounter de Sylvain Baumann et Florine Leoni découle d’une situation dans laquelle ils se sont retrouvés, dans une cafétéria sous-terraine d’un centre commercial d’Ottawa. De cet endroit se dégagent un inconfort et une monotonie, auxquels nous sommes quotidiennement confrontés, au point que nous ne les voyons plus. Salle d’entraînement sportif, salle d’attente, grands espaces de bureaux subdivisés de manière schématique, espaces publics de circulation, etc. Ces espaces qui ont pour fonction d’organiser leur utilisateurs, Sylvain Baumann et Florine Leoni les utilisent pour questionner la nature du modèle humain qui a été pris en considération lors de la confection de ces lieux. Leur travail s’accapare l’espace mis à disposition jusqu’à sa limite en précarisant à l’extrême les postures humaines. Ils posent ainsi une réflexion sur les limites de la compatibilité de l’homme et de l’environnement qu’il a lui-même constitué (ou organisé). Leur travail ne tente pas de reproduire un lieu particulier, mais au contraire, une synthèse de ces différents espaces, à travers laquelle est proposée une critique des structures physiques et virtuelles qui s’imposent à l’homme comme guides comportementaux. (extrait du communiqué de press)